top of page

5 conseils pour des campagnes marketing basées sur le don aux associations.

Il est grand temps de s'intéresser au marketing solidaire et responsable.

En effet 9 français sur 10 attendent des marques qu'elles s'engagent et 7 font leur choix en fonction de ce critère. Pour le plus grand bien des associations soutenues bien sûr, mais aussi pour celui des clients comme l'illustre l'étude d'une équipe de chercheurs de l'université de Zürich (Suisse) qui met en évidence un lien fort entre le fait de faire une don et le sentiment de bonheur.

Don contre achat, don contre participation à une enquête, don contre recommandation... : voici quelques principes éthiques ou organisationnels qui feront de vos campagnes un succès.


Conseil 1 : faites-le si votre démarche est sincère et cohérente

Assumez le fait que votre entreprise a des objectifs business et faites-en votre priorité.


Mais ne passez au marketing solidaire que si votre marque a une envie réelle d'être utile et d'agir pour le Bien Commun et la volonté de se développer sur des bases responsables et durables.


Si notamment, vous laissez les clients choisir eux-mêmes la cause soutenue, profitez de leurs choix pour identifier les attentes RSE à satifsfaire en priorité et améliorer vos produits et services.


Conseil 2 : définissez votre territoire de valeurs potentielles puis proposez un choix d'association(s) qui fédére sans cliver ou alors clivez mais en connaissance de cause.


Le choix d'association est déterminant dans l'engagement des clients. Plus le client se projette dans la cause, et plus son expérience est positive. Donc vous pouvez adopter (et mixer) deux approches

Soutenir un seule association dans les valeurs fortes de l'entreprise et la cibler pour correspondre au segment de client : dans ce cas, pour ne pas passer à côté d'opportunités, vous devrez identifier les causes "tendances" chez vos clients par exemple en organisant un vote.


Laisser chaque client décider lui-même de l'association bénéficiaire d'un don ( avec Don du Clic par exemple 😉) tout en restant dans le cadre des valeurs crédibles de l'entreprise.

Nous vous conseillons dans tous les cas de définir en amont votre "périmètre de valeurs crédibles" (celles sur lesquelles votre entreprise est crédible) et vos "valeurs fortes" ( celles qui sont reliées à votre raison d'être et os obectifs business). Cette analyse est l'occasion d'identifier vos axes de progrès RSE.


Conseil 3 : assimilez les dons à des remises commerciales dans des schémas marketing classiques. Tapez fort pour engager vos clients !


Quand vous faites une grosse remise commerciale, vous sacrifiez une partie de votre marge pour vendre plus. Quand vous faites un don, c'est la même chose mais vous préservez la valeur de votre produit et vous défiscalisez le don.

Donc, adaptez le montant de vos dons au niveau d'engagement que vous attendez de votre client. Un abonnement à une newsletter, ne peut pas générer le même don qu'un long questionnaire ou qu'un achat.

Pensez aussi à donner une prime à la fidélité en faisant des dons supérieurs pour vos clients anciens et fidèles.


Conseil 4 : respectez bien les règles du mécénat pour bénéficier de réductions d'impôts


Gardez-en tête que votre don n'est éligible au mécénat que si il est sans contrepartie directe de l'association( sinon, c'est du partenariat ou du sponsoring).


Le montant de la réduction d'impôt est de 60% du montant du don dans la limite la plus élevée

soit de 5 pour 1000 du CA,

soit de 20 000 €.

Tant que vous restez en dessous de 20 000 € de dons, vous n'avez donc aucun souci du plafond.

En cas de dépassement, sachez que les dons déclarés et les avantages peuvent être reportés sur 5 années.

Pensez également à récupérer les reçus (CERFA n° 11580*04) de chaque association et si les dons de votre entreprise sont importants ( sup à 20 000 €) de renseigner une annexe du formulaire de déclaration 2069-RCI-SD demandée par l'administration fiscale

Pour des informations plus détaillées , nous vous invitons à vous référer à l'article 238 bis du code général des Impôts.

Conseil 5 : misez sur une expérience client valorisante, transparente génératrice de bonheur.

Un don stimule la dopamine, l'hormone du bonheur. En proposant une expérience client positive, vous créez une relation forte avec votre client.

Il faut capitaliser sur ce moment fort de la relation client en lui offrant une expérience valoristante. N'oubliez pas de notifier la personne que son don a été enregistré, offrez lui un outil pour suivre son don.

Cela peut être l'association qui envoie un SMS ou un email ( pensez à l'opt-in) ou un tiers de confiance comme Generous Connect.

Attention, en dessous de certains budgets ou montants de dons individuels, certaines associations ne fournissent pas de reçu ( ça leur coûte trop cher)

Le bonus : à partir de 20 € par mois, Generous Connect peut prendre en charge l'organisation de votre campagne de marketing solidaire. Parlons-en !



bottom of page